Navigation – Plan du site

Découverte de tombes protohistoriques à incinération Place des Carmes à Toulouse (Haute-Garonne)

Fabrice Pons, Anne Lagarrigue et Jean-Luc Boudartchouk
p. 61-69

Résumés

La découverte récente de trois tombes à incinération sur le chantier du métro de la Place des Carmes à Toulouse vient compléter de manière inattendue la faible documentation jusqu’alors disponible pour la Protohistoire du Toulousain, notamment dans le domaine funéraire.

Ces vestiges qui signalent pour la première fois à Toulouse la présence d’une nécropole protohistorique sont attribuables aux VIIIe et VIIe s. av. n. è. Ils présentent des caractères proches de ceux des ensembles funéraires de la vallée de l’Aveyron (Camp d’Alba à Réalville, Le Tap à Négrepelisse), de la vallée du Tarn (Gabor à Saint-Sulpice-la-Pointe) et du bas Quercy (Camp de l’Église-Sud à Flaujac-Poujols), groupes culturellement homogènes qui se démarquent sensiblement des complexes méditerranéen et atlantique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Documents d’Archéologie méridionale 28 (2005), pp. 61-69

Référence électronique

Fabrice Pons, Anne Lagarrigue et Jean-Luc Boudartchouk, « Découverte de tombes protohistoriques à incinération Place des Carmes à Toulouse (Haute-Garonne) », Documents d’archéologie méridionale [En ligne], 28 | 2006, mis en ligne le 05 novembre 2006, consulté le 26 mars 2017. URL : http://dam.revues.org/504

Haut de page

Auteurs

Fabrice Pons

Articles du même auteur

Anne Lagarrigue

Articles du même auteur

Jean-Luc Boudartchouk

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page