Navigation – Plan du site

Le casque laténien en fer d’Ensérune (Hérault)

Thierry Lejars, Georges Marchand et Martine Schwaller

Résumés


Le casque en fer d’Ensérune est une pièce exceptionnelle découverte lors des fouilles de la nécropole du deuxième âge du Fer menée par F. Mouret entre 1915 et 1924. Il n’a toutefois pas de contexte précis. Sa morphologie et son ornementation le rattachent à l’artisanat celtique ou laténien. Il vient compléter un corpus régional et européen encore assez peu étoffé. Ce casque, déformé par écrasement, est entièrement fabriqué en tôle de fer martelée à l’exception des rivets en bronze, des appliques et du bouton sommital. Il a fait dans le passé l’objet de plusieurs campagnes de restauration, et de toutes récentes investigations complémentaires ont permis de revoir et compléter son décor ciselé. Ces travaux ont permis de restituer le tracé parfaitement symétrique des appliques qui évoque l’image renversée des animaux fabuleux, thème bien connu de l’art celtique ancien que l’on retrouve sur les agrafes de ceinture et les embouchures de fourreaux d’épée notamment à Ensérune. Le décor ciselé, partiellement conservé, n’est plus visible que dans certaines parties, localisées à la base du timbre ou sur le renfort conique. Sa structure répétitive constituée d’esses, de rinceaux et de demi-palmettes, présente d’évidentes analogies avec les réalisations du Premier Style continu qui annonce le Style végétal continu. On peut proposer pour cet objet une date relativement haute, vers le milieu du IVe s. av. J.‑C. ce qui situe cette pièce parmi les plus anciens casques en fer connus.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Thierry Lejars, Georges Marchand et Martine Schwaller, « Le casque laténien en fer d’Ensérune (Hérault) », Documents d’archéologie méridionale [En ligne], 38 | 2015, mis en ligne le 03 mars 2017, consulté le 25 mai 2017. URL : http://dam.revues.org/2658

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page