Navigation – Plan du site

Une nouvelle nécropole protohistorique à incinération dans la vallée de la Garonne :
la nécropole d’Aouïdas à Saint-Martory (Haute-Garonne)

Sébastien Pancin et Fabrice Pons

Résumés


En 2012, une reconnaissance archéologique préalable à la réalisation d’une gravière a permis la découverte d’une nouvelle nécropole à incinération protohistorique au lieu-dit « Aouïdas » à Saint-Martory (Haute-Garonne). Cet article propose une présentation des résultats de cette opération qui n’a pas été suivie de recherches plus approfondies. Totalement inédit et insoupçonné, cet ensemble funéraire, estimé à plus de 200 tombes, couvre une superficie d’au moins 8500 m². Daté de l’extrême fin de l’âge du Bronze (transition Bronze/Fer) et du Fer I ancien et récent, il constitue un « maillon » opportun entre les nécropoles de la vallée de la Garonne et celles des Pyrénées centrales avec lesquelles transparaissent des rapprochements éloquents, tant du point de vue architectural que de l’organisation des dépôts.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sébastien Pancin et Fabrice Pons, « Une nouvelle nécropole protohistorique à incinération dans la vallée de la Garonne :
la nécropole d’Aouïdas à Saint-Martory (Haute-Garonne) », Documents d’archéologie méridionale [En ligne], 38 | 2015, mis en ligne le 03 mars 2017, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://dam.revues.org/2636

Haut de page

Auteurs

Sébastien Pancin

Articles du même auteur

Fabrice Pons

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page