Navigation – Plan du site

Le dépôt de bronzes du Castellas (commune d’Espéraza, Aude)

Jean GUILAINE et Jean-Pierre CANTET
p. 121-144

Résumés

Découvert en 1982, le dépôt du Castellas à Espéraza se compose de 87 éléments : objets « finis » - entiers ou fragmentés -, lingots et pièces de métallurgie. Il relève du complexe « launacien » des VIIe-VIe s. avant notre ère et comporte des vestiges caractéristiques de cette industrie : hache du type de Rochelongue, parures annulaires décorées de motifs géométriques incisés et/ou de reliefs, armille. Certaines pièces, bien que non inconnues dans un tel contexte culturel, sont plus rares : « lames de piolet » type Castellas, fragments de disques ajourés, restes de récipients à marli décoré dont un bassin reconstitué. La part réciproque, au sein de cette cachette, des composantes méridionales ou allogènes (sphère continentale, domaine italique) est ensuite discutée.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean GUILAINE et Jean-Pierre CANTET, « Le dépôt de bronzes du Castellas (commune d’Espéraza, Aude) », Documents d’archéologie méridionale [En ligne], 29-30 | 2007, mis en ligne le 18 septembre 2013, consulté le 26 mars 2017. URL : http://dam.revues.org/1630

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page